Objet publicitaire sur-mesure : check-list en 8 points

7 juil

Vous avez fais le choix de la fabrication et la création d’un objet publicitaire sur mesure ? Votre cahier des charges a bien été suivi et validé, votre marquage personnalisé avec votre logo a été effectué… Vous pensez que tout est prêt et vous êtes impatient de recevoir vos objets publicitaires sur-mesure ? Attention de nombreux oublis sont fréquents et la moindre erreur peut réserver une désagréable surprise lors de la livraison tant attendue, avec de lourdes conséquences financières…

Check-list des erreurs fréquentes : attention aux détails !

Parce que chaque étape est source d’erreur et d’incompréhension avec le fabricant, surtout s’il s’agit d’un fabricant parlant une autre langue, l’accompagnement d’un professionnel de l’objet publicitaire et du cadeau d’entreprise sur-mesure reste la meilleure garantie d’obtenir le résultat souhaité. Depuis 1993, Asap Marketing accompagne ses clients français ou européens pour la fabrication sur-mesure avec une équipe disponible et expérimentée. Asap assure le suivi de chaque étape de fabrication afin d’accompagner le projet sur-mesure jusqu’à la livraison. Voici une check-list des erreurs fréquentes auxquelles il convient d’être attentif pour éviter les mauvaises surprises.

1. Ai-je bien validé l’objet publicitaire final ?

Si l’objet en photo correspond, il convient de penser à vérifier les caractéristiques techniques : couleur, coupe, dimension, matière…

 

2. Est-ce que le marquage souhaité est compatible avec les contraintes du produit ?

pull publicitaireCertaines techniques de marquage ne sont pas adaptées à des matières, sont disponibles uniquement en monocolore ou peuvent être utilisées sur un emplacement particulier. L’accompagnement d’un expert permet alors d’être conseillé sur le choix de la technique de personnalisation.

 

 

3. Ai-je bien renseigné les quantités souhaitées ?

Souvent cette variable peut passer de 500 à 1000 puis 800…

 

4. Ai-je bien vérifié tous les détails du devis ?

tee-shirt publicitaire sur-mesureIl est important de vérifier que l’ensemble des informations figurent bien dans le devis : description de l’objet, dimensions exactes du produit et du marquage (attention aux mm et cm), couleurs quadri ou pantone, type de marquage (sérigraphie laser, etc..), les quantités, la date de livraison…

 

5. Est-ce que le prix du devis comprend l’ensemble des frais ?

Il faut prendre en compte les frais fixes et coûts de transport et ne pas se concentrer uniquement sur le prix unitaire HT afin d’évaluer le coût final correct.

 

6. Ai-je bien fourni mon logo aux bonnes couleurs ?

Il s’agit de vérifier que les bonnes couleurs ont été transmises, en quadri ou pantone. Même pour un logo en quadri, il est possible d’imprimer en une ou deux couleurs seulement, à condition de fournir les références pantone de ces couleurs.

 

7. Ai-je bien fourni mon logo ou ma phrase en format .ai ?

IllustratorIl s’agit du format utilisé via Adobe Illustrator. La plupart des fabricants utilisent ce format et surtout pas le format pdf. Il est également demandé souvent un marquage et des précisions sur la taille, les couleurs et polices de caractères… Les fabricants facturent toute intervention nécessaire généralement et redemandent un BAT (Bon A Tirer).

 

8. Suis-je sur que le document ne contient aucun coquille ?

fautesUne dernière relecture complète du document permet de relever les dernières éventuelles coquilles d’orthographe.

Mieux faut privilégier plusieurs lectures car l’œil a tendance à corriger automatiquement certaines erreurs… Pour cela, la formation d’un comité de relecture au moment du BAT limite les risques. Faire appel à des personnes non impliquées dans le projet permet d’avoir un regard neuf et s’assurer de repérer l’ensemble des coquilles.

Certaines étapes peuvent paraître superflues mais elles représentent souvent un gain de temps important pour éviter des erreurs coûteuses. Un détail minime peut avoir de lourdes conséquences sur l’impact publicitaire souhaité. Une coquille dans un titre et la crédibilité de l’entreprise est mise à mal. Il vaut mieux se convaincre que ce temps de vérification n’est pas perdu, ne pas hésiter à faire plusieurs aller-retour entre les BAT… Ainsi ces vérifications éviteront une erreur sur un objet publicitaire produit en 20.000 exemplaires !

No comments yet

Leave a Reply